Vuelta 2022 (2/5) – Ruta Andalucia

De Girona à Sevilla, j’ai utilisé la trace Ruta Andalucia de l’excellent site Web néerlandais CyclingEurope.nl consacré au vélo en Europe. Le parcours est très montagneux. Il s’effectue sur la Meseta (plateau central espagnol, entre 600 et 1 000m d’altitude).

Distance totale: 1 530 kms.
Dénivelé positif: 21 000 m.
Durée personnelle: 21 jours de vélo (+ 1 journée de visite à Grenade + 1 journée à Séville).
Le tracé général de la Ruta Andalucia est le suivant (en Andalousie, j’ai suivi l’itinéraire : Grenade Malaga Sévilla, sans passer à Cordoba).

Le tracé précis ainsi que le les fichiers gpx sont disponibles dans l’article:
Vuelta 2022 (1/5)



Ruta Andalucia -Carte avec profil altimétrique



Le départ de la Ruta Andalucia s’effectue à Girona, en Catalogne. Cette 1ère partie se termine à Valderobres, en Aragon. Avant de découvrir le Nord-Ouest de l’Espagne (Galice, Asturies), l’Aragon était ma région préférée. Le paysage, de type montagneux, est magnifique, les petits villages ont souvent un centre médiéval superbement restauré, et la population est très acceuillante.

Photo: Girona, où coule l’Onyar, affluent du Ter



…Les petits bars espagnols, il y en a partout,ils sont peu chers et toujours animés – ici, à Calders.

Dans le Parc Natural de la Sierra del Montsant



Le joli village de Valderrobres, en Aragon



Deux boissons typiquement espagnoles : le vermouth et la clara (sorte de panaché)



La plus belle étape de la Ruta Andalucia est celle qui traverse les villes de Teruel et Albaricin en Aragon, puis Cuenca, dans la communauté autonome de Castille-La Mancha. L’influence arabe dans l’architecture est très présente. De plus, on traverse beaucoup de petits villages magnifiquement restaurés.

Un de ces villages aragonais magnifiquement restaurés: Herbers



Dans le bourg de Morella, La Basilica Santa Maria la Majore et son orgue magnifiquement restauré – Pour en savoir plus



A Mirambel



Cantavieja et son coeur médiéval

L’espagne est une montagne … – un peu après Cantavieja



Un classique du paysage espagnol: le berger, son chien, son troupeau



Bel exemple d’architecture mudéjare – la cathédrale de Teruel

La Sierra de Albarracín, un très beau massif montagneux entre 1 000 et 1 600m d’altitude

Albaricin – le second bijou de la journée, après Teruel

Camping au milieu de nulle part

Cuenca – très beau site et très belle cathédrale

Peu avant Cuenca, on change de région; on passe dans la communauté autonome de Castilla-La Mancha. C’est très plat, et il y fait très chaud. C’est la partie la moins intéressante de l’itinéraire.

Château d’Alarcón 

De Cazorla à Grenade, c’est la 1ère partie andalouse de l’itinéraire.



Fête du village à Cazorla

Paysages andalous: des collines arides et des oliviers partout ailleurs – la lumière en Andalousie est magnifique

Le village de La Peza entouré de ses olveraies

L’arrivée sur Grenade s’effectue dans un décor de montagne somptueux

La dernière partie de l’itinéraire relie les villes très touristiques d’Andalousie : Grenade Seville Cordoue.



La classique des classiques , mais indémodable : le coucher de soleil sur l’Alhambra

L’Alhambra est le monument le plus visité d’Espagne

Grenade se situe dans un cadre montagneux splendide – vue de la ville depuis l’Alhambra

Lever de soleil sur la Sierra Nevada, au dessus de Malaga

La très belle descente à vélo sur Malaga depuis le Puerto del Leon (altitude: 900m)

La belle ville de Ronda, au bord de la falaise

Champ de coton dans le brouillard…

Ma belle auberge de jeunesse de Séville

L’Alcazar à Séville

Galerie d’image plein écran

Cliquez sur l’image



Traces Gpx




Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top