Vuelta 2022 (3/5) – Silver Route

Une fois à Séville, j’ai rejoint Santiago de Compostelle par la Silver Route (ou Via de la Plata).
La carte qui suit est tirée de la page Silver Route du site Web CyclingEurope.nl.

Caractéristiques de l’itinéraire :
Distance: 1 030km
Dénivelé positif: 11 700 m
Durée personnelle : 15 jours.

Fichier gpx:
Il est disponible en bas de la page : Vuelta (1/5) – De la France à l’Espagne.

Intérêt de l’itinéraire:
Le parcours est un peu monotone et nettement moins intéressant que la Ruta Andalucia traitée dans l’article : Vuelta (2/5) – Ruta Andalucia. Heureusement, les deux belles villes de Caceres et Salamanque, ainsi que la fin de parcours en Galice ont un peu embellies le parcours.




Carte avec profil altimétrique


Description détaillée

De Séville, une piste non goudronnée permet de sortir aisément de la ville par le Nord.

La plaine sévillane

Pause rafraichissante à Cala – il fait très chaud dans cette région

Le Tinto de Verano – une boisson à base de vin rouge et de limonade (ou d’eau gazeuse)

Village andalou typique – les maisons sont toutes blanches

Ici, le cheval est roi

Après avoir parcouru 70 kilomètres au Nord de Séville, on rejoint l’Estrémadure, la région la plus pauvre d’Espagne.

En Estrémadure, seule région ou j’ai vu des cochons en extérieur

La route se poursuit jusqu’à Mérida, 1ère grosse ville sur le parcours.

Les ruines d’un aqueduc romain – Mérida

Nid de cigogne sur une ruine

Puis, on rejoint Cáceres, dans un paysage assez monotone.

Cáceres, une des 2 belles villes sur la via de la plataPlaza Mayor

Etape du jour un peu longue, et les journées raccourcissent (fin Septembre) – heureusement, il y a toujours un bar ouvert dans les petits villages …

Calzada de Bejar – on change complétement de style atchitectural

Encore un beau coucher de soleil au milieu de nulle part

Un peu plus de 200 km après Cáceres, on rejoint Salamanque, la plus belle ville du parcours.

Salamanca (Salamanque)

Sur la Plaza Mayor, les mariages se succèdent

60 kilomètres séparent Salamanca de Zamora , une grosse ville sur le parcours.

Zamora – “Festival de la Máscara”

L’itinéraire se poursuit avec toujours le même paysage assez plat.

Un bar très “Compostelle” avec ses milliers de coquilles

Après Zamora, on rentre en Galice et le paysage devient beaucoup plus montagneux . L’itinéraire fait un court crochet au Nord du Portugal.

Dans le village de Rio De Onor, à moitié au Portugal, à moitié en Espagne

Au retour en Espagne, le paysage reste montagneux.

Coucher de soleil en Galice

Puebla de Sanabria, village avec un coeur médiéval

Après 2 semaines sur la Via de la Plata, on arrive à Santiago

Les pélerins du jour se massent devant la cahédrale à Santiago de Compostelle


Galerie d’image Plein écran

Cliquer sur l’image



Trace Gpx




Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top