Grande traversée de l’Atlas Marocain n°5 : de Talmakant à Oukaïmeden

En Août 2015, j’ai parcouru cet itinéraire dans l’Ouest de l’Atlas: 260 km en 22 jours avec mon ami guide et un muletier. Nous n’avons rencontré aucun touriste ni randonneur hors la zone du Toubkal. Pourtant, les atouts du secteur ne manquent pas : des vallées avec de superbes cultures en terrasse, des sommets élevés et accessibles, et comme d’habitude, une hospitalité exceptionnelle.

Légende de la carte:
Tracés

  • en rouge, l’itinéraire piéton.
  • en bleu, le trajet des mules.
  • en jaune, la variante du 1er jour.

Marqueurs

  • flèche verte : départ du trek.
  • drapeau rouge : fin.
  • en bleu, les sommets.
  • en vert, les lieux de bivouac (à cocher).

Trace GPS dans l’article et galerie photo à la fin.

Manipulations carte: zoom+/zoom-/plein écran/sélection du fond de carte(dont satellite)/cases : cocher,décocher

Chargement de la carte en cours


GENERALITES
Le trajet se situe dans une zone non touristique de l'Atlas. Au passage, on effectue l'ascension de 4 sommets : Askawn (3 200 m), Igdet (3 600 m), Gourza (3 200 m), Tazaghart (3 900 m), Afella (4 020 m) et Angour (3 600 m).

Longueur de l'itinéraire : 260 km

Durée : 22 jours

Dénivelé moyen : 800/900 m - distance max journalière : 15 km.

Encadrement
Comme d'habitude, j'ai effectué cette randonnée avec mon ami guide
Ahmid , guide à Zaouiat Ahansal.
E-mail: [email protected]
Tél: +212 668 561782


Difficulté technique : Cotation globale T3, et T4 pour les sommets Igdet, Tazaghart /Afella T4 et T5 pour Angour (cotation CamptoCamp). L'itinéraire se déroule à 80 % sur sentier.

Meilleure période
Ce parcours a été réalisé en Août 2015.
Il peut être réalisé de Juin à Septembre - se méfier des restes possibles de neige dans la région du Toubkal en début de saison.

Climat
Jusqu'au plateau du Tichka (4 premiers jours), le massif est sous influence océanique, et l'humidité est bien présente. Quelques averses ne sont pas à exclure. En Août 2015, il a plu une heure tous les jours. Au delà du Tichka, le climat est continental et sec.

Mules et muletiers
J'ai effectué cette traversée avec un guide, un muletier, un âne et une mule. Nous avons acheté les animaux à Talmakant, et les avons revendus à Imlil (fin de trek). Il n'est pas possible, comme dans les secteurs du Toubkal et du Mgoun, de louer les services d'un muletier. En revanche, on peut acheminer les animaux par pick-up : compter 300 Euros pour 2 animaux dans un véhicule (opération réalisée lors de ma traversée en sens inverse Imlil -Océan).

Ravitaillement
Nombreux villages sur la traversée, maximum 2 jours sans ravitaillement (hors région du Toubkal).

Logistique
Départ : Talmakant (1 160 m)
Rejoindre Talmakant : c'est le début de l'aventure....
De Marrakech, par les transports collectifs : le bus "local" fait tous les jours le trajet Marrakech - Agadir par l'ancienne route, et dessert tous les villages (s’arrêter à Imintanoute). Là, prendre les transports collectifs pour Timezgadiouine. De là à Talmakant, les transports collectifs sont rares, mais fréquents le samedi (marché à Talmakant).
Partis le vendredi midi de Marrakech, nous avons dormi à Timezgadiouine, et pris le taxi le lendemain matin pour Talmakant.

Arrivée : Oukaimeden
Mouchi mouchkine (pas de problème - en berbère ) - taxi collectif tous les matins pour Ourika, puis bus régulier ou taxi collectif vers Marrakech (distance d'Oukaimeden à Marrakech : 80 km -compter 2/3 h avec l'arrêt à Ourika).

Fichiers traces GPS
- traces (au format kml Google Earth) : piétons - mules - Variante Jour 1
Ils ont été créés à posteriori, à partir de sources satellites récentes (Google Earth 2020), mais correspondent parfaitement aux sentiers (traits pleins ou pointillés) de la carte Opentopomap.
- Liens Google MyMaps : Carte 1 (étapes 1 à 6) -Carte 2 (étapes 7 à 12) - Carte 3 (étapes 13 à 21)
- Carte MartinPierre (pdf)

Quelques conseils pratiques pour les treks au Maroc
- sentiers : tant qu'il y a un azib, des champs ou des vergers, il y a un sentier. Les azibs se trouvent jusqu’à 3 000 m d’altitude.
- tous les azibs ont une source à proximité (les bergers y passent plusieurs jours).
- il faut mieux bivouaquer à quelques centaines de mètres des villages : les chiens sont nombreux, et aboient toute la nuit.

Vocabulaire :
Assif : rivière
Azib : bergerie
Djbel : montagne
Tizi : col

DESCRIPTION DÉTAILLÉE

Remarques:
- les coordonnées et altitudes proviennent de Google Earth 2020 (degrés Décimaux ).
- la toponymie (le nom des lieux) est quasi inexistante sur les cartes OpenTopomap de cette région (2020). J'utilise alors celle de Google Maps ou celle des vieilles cartes françaises, disponibles sur le site jemecasseausoleil - pour le GTAM5 : Carte GTAM5 MartinPierre.
- tous les bivouacs de cette traversée comportent un point d'eau, sauf le 2ème bivouac sur les crêtes de Gourza (Tizi n'Oudif).

Jour 1 : Talmakant (1 150 m) - Col (1 700 m) - Camp au dessus de MGount (1 670 m)

+550m 3 heures
Nous avons choisi de suivre avec les mules la piste rive gauche, monotone, et carrossable. La variante (en jaune sur la carte) est plus intéressante, car le sentier en encorbellement avant Imi Mgount est joli. Dans ce cas, les mules prendront la route rive droite, et le bivouac se fera à Imi Mgount (voir Jour 1 MartinPierre). En rive gauche, nous avons bivouaqué vers Mgount (site superbe, à l'écart de la vallée) - bivouac au bord de la piste, près du bassin de rétention d'eau.


Jour 2 : Mgount (1 670 m) - Assif (1 050 m) - Tizirt (1 950 m)

+600m - 4 à 5 heures
On continue la piste carrossable, puis on descend sur l'assif Mgnount pour rejoindre la piste muletière rive droite qui longe tous les villages. Bivouac après le village de Tizzirt (non nommé sur les cartes Google) .
Tizzirt : 30.87761, -8.77558 alt: 1 950 m


Jour 3 : Tizirt (1 950 m) - tizi n'Tizirt (2 800 m) - Camp sous le tizi n'Tizirt (1 800 m)

+800m /-1000m - 5 heures
On monte par un bon sentier en Rive Droite jusqu' à la fin d'une importante zone de culture (2 120 m) . Puis, on continue dans le ruisseau. Au dessus de la bergerie à 2 260 m, un sentier Rive Gauche conduit au plus haut azib (2 340 m), puis on continue le long du ruisseau (sans trace) jusqu'au tizi n'Tizzirt ( 2 800 m). A la descente, on suit la rivière - bivouac à 1800 m.
Tizi n Tizzirt : 30.848918, -8.747651 alt: 2400 m


Jour 4 : Camp sous le tizi n'Tizirt (1 800 m) - Assif (1 400 m) - tizi n'Ougersioud (1 780 m) - village (1 470 m) - Camp sous le tizi n 'Targa (2 200 m)

+1100 m/-650 m - 6 heures
Du bivouac, rester rive droite et descendre vers l'assif. Par un sentier, on rejoint le village de Anzur. Puis, toujours rive droite , on descend sur un autre village. Repérer alors le col en face (Tizi n'Ougersioud). Descendre sur l'Assif, et rejoindre le Tizi n'Ougersioud . De l'autre côté , descendre sur le village de Tawart. Il ne reste plus qu'à remonter le vallon sauvage qui monte vers le plateau du Tichka : bonne piste tout du long, car le plateau héberge de très nombreux troupeaux - bivouac au ruisseau vers 2200 m.
Tizi n'Ougersioud : 30.831002, -8.674568


Jour 5 : Camp sous Tizi n'Targa (2 200 m) - Tizi n'Targa (2 890 m) - Askawn (3 030 m) - Camp sur le plateau (2 600 m)

+700 m/-150m (avec Askawn : +/-140 m) - 5 heures
Du bivouac, on suit le sentier jusqu'au col à l'entrée du plateau (Tizi n 'Targa).Nous sommes montés sur l'Askawn (3 030 m) par son arête NW , et redescendus par l'arête Nord (facile), pendant que le muletier continuait avec les animaux. Le plateau n'en est pas vraiment un; c'est une suite de montagnes russes. Bivouac au point d'eau au bout du plateau : demander aux bergers, nombreux ici.
Tizi n'Targa : 30.882371, -8.656987 2 890 m
Askawn : 30.877113, -8.648339 alt : 3 030 m


Jour 6 : Camp sur le plateau (2 600 m) - village d'Agadir n'Fis (1 800 m)

-800m - 4 heures
Journée de descente. On rejoint l'Assif N'fis, et par un bon sentier, d'abord rive gauche, puis rive droite, on termine la journée au très beau village Agadir n'Fis : bivouac, sous les noyers du village.


Jour 7 : Agadir n 'Fis (1 800 m) - bergerie sous Igdet (2 900 m)

+1100m - 5 heures
En vue de l'ascension de l'Igdet, nous montons aux azibs de la face Sud. On suit un vallon en S, sauvage et très joli - nombreux champs et noyers, jusqu'à 2 500 m (bon sentier bien marqué).
bergerie sous Igdet : 30.953098, -8.441027 alt : 1900 m (2 places - source)


Jour 8 : Bergerie sous l'Igdet (2 900 m)- Igdet (3 580 m) - Arg

+700m/-1500m - 7 heures (hors sentier)
Ascension de Djbel Igdet (3 580 m).
Montée hors sentier, mais efficace. Ne pas essayer de rejoindre la crête Est trop tôt (comme nous l'avons fait ), car il y a de nombreux passages rocheux, et il faut alors souvent monter et redescendre.
Au contraire, viser directement le somment de Djbel Igdet.
A la descente, du sommet, descendre par le côté gauche de l'arête (Ouest), très facile. A l'Est, c'est plus rocheux, et il faut souvent mettre les mains (testé à une autre occasion).
Il est ensuite préférable, de longer la crête jusqu'au lointain Tizi n 'Oumsla (3 020 m) : c'est l'itinéraire que j'ai indiqué sur la carte. En 2015 nous sommes descendus directement sur l'assif; ça passe, mais c'est un peu délicat, sans trace, et pas plus court, car il faut tout le temps chercher son itinéraire.
De Tizi n 'Oumsla, la descente est raide et sans trace au début (pierrier pénible), puis, des plus hauts azibs (2 270 m), un bon sentier conduit au très beau village d'Arg (2 100 m) : bivouac sous le village, au milieu des noyers.
Djbel Igdet : 30.964946, -8.443564 alt : 3 580 m.
Tizi n 'Oumsla : 30.989594, -8.439824 alt : 3 020 m.
Arg : 30.989633,-8.406599 alt : 2 100 m.

J7 - J8 mules : les mules passeront par le Tizi n'Aghhar et le Tizi n'Tidi (cols en enfilade), à l'Est de l'Igdet. En 2015, un éboulement avait rendu le Tizi n' Aghbar impraticable - il avait fallu prendre un col plus au Sud (visible sur carte MartinPierre GTAM5), puis descendre à l'Est sur Tifni, et remonter à Tizi n 'Tidi...
Tizi n'Aghhar : 30.947529, -8.387015 alt: 2 665 m (indiqué "saddle 2650 m" sur OpenTopoMap 2020)
Tizi n'Tidi : 30.958606, -8.379696 alt: 2 745 m


Jour 9 : Arg (2 100 m) - Camp sous Tizi Melloult (2 750 m)

+900m - 5 heures
On va rejoindre la très belle crête de Gourza. On peut aussi envisager la traversée intégrale Erdouz- Gourza.
Pour les gens intéressés par cette traversée intégrale :
- le topo de MartinPierre.
- à venir, mon topo lors de la traversée Imlil-Atlantique.
Le problème de l'eau reste le problème n°1, si on veut rester sur les crêtes.

Les piétons prendront au plus court - les mules contournent les difficultés ( voir carte).
L'itinéraire passe 2 petits cols (+ 100 m, puis +150 m) : le premier est bien tracé, pas le deuxième (voir carte).
Au bout de 3 heures, on se retrouve sous les crétes de Gourza au village de TachaKoucht. De là, on suit le fond de vallon en visant le Tizi Melloult : très belle montée parmi les cultures en étage. Bivouac à côté de la source, sous le Tizi Melloult.
TachaKoucht : 31.013257, -8.359920 alt : 2 000 m
Tizi Melloult : 31.041143, -8.338266 alt : 2 900 m


Jour 10 : Tizi Melloult (2 900 m) - Sommet secondaire (3 240 m) - Camp au Tizi n'Oudif (2 740 m)

+450 m/-600 m - 4 heures.
Piétons : séries de up and down sur la crête avec passage à un sommet à 3 240 m - pas d'eau.
Mule : le muletier descend le vallon Nord du Tizi Melloult jusqu'aux bergeries de Tizga, puis remonte le vallon sous le Tizi n'Oudif (c'est long et tortueux).
Attention : grosse erreur sur la carte OpenTopomap qui fait passer une piste au niveau de tizi n'Oudif. Sur Google Earth 2020, il n'y a rien de tout ça. C'est la seule (et grosse) erreur que j'ai pu constater sur OpenTopoMap, sur ce trajet.
Tizi n'Oudif : 31.03026, -8.28679 alt : 2 740 m PAS D' EAU !!


Jour 11 : Tizi n'Oudif (2 740 m) - Djbel Gourza (3 250 m) - Azibs (2 000 )

+500 m/-1 200m - 6 heures
Ascension de djbel Gourza.
La crête de J11 passe avec les mules, jusqu'au dernier col sous Gourza. Là, le muletier commence à descendre dans la face Sud, pendant qu'on grimpe au sommet. Descente directe à pied sous le sommet (raide et pénible). Puis rejoindre le vallon jusqu'aux azibs à 2 000 m (pas de sentier - casse patte).
Bivouac sauvage le long du ruisseau.
Remarque : à pied, il est sans doute préférable, depuis le sommet de Gourza, de descendre par le flanc Est, comme le décrit MartinPierre dans sa traversée de Gourza (J1 et J2 - trajet effectué dans l'autre sens). C'est surement plus joli (tout le temps en crête), et moins pénible. De plus, on évite les 8 km de goudron de J12 entre Afghane et Ijoukak !
Djbel Gourza : 31.035871, -8.311575 alt: 3 250 m


Jour 12 : Azibs (2 000 m) - Gîte à Ijoukak (1 200 m)

-800m - Distance = 10 km (goudron) 6 heures (dont 2 heures sur la route...)
On continue la descente dans le lit de la rivière, puis au point (30.989168, -8.254132), un sentier rive droite permet de rejoindre le village de Afghane. Très joli final au dessus du village. De là, par un pont rejoindre la route goudronnée de cette large vallée - 8 km de goudron jusqu'à Ijoukak. De là, rejoindre le Gîte Tigmmi N'Tmazirte 2 km plus au Sud.
Tourisme : possibilité de visiter la mosquée de Tinmel au passage, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.


Jour 13 : Ijoukak (1 200 m) - col (1 800 m) - Tagragra (1 600 m) - Camp au dessus du village (2 050 m)

+1000 m/-200m - 6 heures
L 'itinéraire est complexe à décrire. Il utilise divers sentiers muletiers. Le gardien du gîte connaît bien le secteur : ne pas hésiter à lui demander des renseignements (il parle parfaitement le français). A partir de Tagragra, une bonne piste longe le ruisseau. Bivouac sous des noyers, proche du ruisseau.


Jour 14 : Camp (2 050 m) - col (2 400 m) - Ait Youb (1 800 m) - Camp vers l'assif Tafklast (2 800 m) 

-600 m/+1350m - 8 heures
Du bivouac, monter vers l'Est, avant de trouver à 2 250 m une bonne piste qui mène au col à 2 400 m. La descente est d'abord un bon sentier monotone. A partir des premières cultures en terrasse 2 150 m), le sentier a été tracé à flanc dans une partie très escarpée - c'est un peu vertigineux, mais magnifique.
On arrive au village de Ait Youb (1 800 m), dans la vallée de l'assif Ouanoukrim. Puis, on remonte la vallée le long de la piste qui joint les villages : splendide!
Au dernier village, Tafklast (alt : 2 000 m), ne pas continuer à suivre l' Assif Ouanoukrim. Le traverser et rejoindre l'assif Tafklast, en face du village (donc en rive gauche de l'assif Ouanoukrim). Longer l'assif n'Tafklast. Bivouac à 2 800 m.

Remarque : on peut éviter l'étape de Tagragra, peu passionnante. A partir du point [ 30.985622, -8.133933 ] de J13, prendre la piste (bien visible sur Google Earth),qui mène au col à 2 400 m (8 km de piste), puis itinéraire J14.
Col 2 400 m : 31.005800, -8.079586
Ait Youb : 30.998565, -8.024108 alt : 1 800 m
Tafklast : 30.997049, -8.002583 alt : 2 000 m


Jour 15 : Camp versant sud de tizi n'Ouagane (2 800 m) - tizi n'Ouagane (3 750 m) - Camp versant Nord de tizi n'Ouagane (3 500 m)

+950 m/-250m 5 heures
On continue à remonter le vallon de l'assif Tafklast. Il y a souvent une trace qui se perd dans certaines zones plus rocheuses, mais pas de difficultés.
Bientôt, le tizi n'Ouagane est en vue. Un névé quasi permanent (présent fin Août 2015, sous le col) oblige à faire un crochet par la gauche (trace existante et pas de difficulté). Descendre coté Toubkal par une bonne trace - bivouac à 3500 m.
Remarque : J14 est une étape longue : on peut faire le trajet (J14, J15) en 3 jours, comme MartinPierre l'a fait.


Jour 16 : Camp versant Nord de tizi n'Ouagane (3 500 m) - Djbel Tazaghart et Afella en A/R (3 980 m)

+ 700m/-700 m entre 3 500 et 4 000 m 6 heures - Terrain alpin
Ascension de la Tazaghart (3 980 m) et Afella Sud et Nord (4 010 m)
Du bivouac, rejoindre le vallon entre Afella et Akioud (pas de sentier). De là, un sentier permet de rejoindre le tizi Amrharas n’Iglioua (3 850 m) entre Afella et Akioud.
Une trace à flanc dans un terrain très escarpé au dessus d'imposantes barres rocheuses permet de rejoindre le Tizi Melloult entre Afella et Tazaghart. Prudence ici!. Il reste alors 150 m à grimper pour atteindre le col (pierrier pénible à la montée). De là, un parcours un peu escarpé (on met les mains) mais bien tracé permet de rejoindre le plateau de Tazaghart à 3980 m : très belle vue.
On redescend par le même chemin, on remonte en face pour enchaîner Afella Sud et Nord (chemin tracé facile). On rejoint alors le Tizi Melloult - retour par le même itinéraire. Toujours prudence dans la traversée à flanc entre les 2 cols.
tizi Amrharas n’Iglioua : 31.050804, -7.951381 alt : 3 850 m.


Jour 17 : Camp versant Nord de tizi n'Ouagane (3 500 m ) - Refuge du Toubkal ( 3 150 m) - Tizi n’Aguelzim (3500 m ) - Point bas à 2 650 m - Bivouac au Tizi n'Tizikert (2 950 m)J

+700m/-850 m - 6 heures
Du bivouac, on descend jusqu'au refuge du Toubkal. Là, on prend à gauche un superbe sentier qui nous mène au Tizi n’Aguelzim (3 500 m) : très, très beau. Une descente exceptionnelle nous attend : 93 lacets sur 500 m de dénivelé (d'après MartinPierre)!!!
Point le plus bas à 2 650 m. On remonte alors au Tizi n'Tizikert (2 950 m) - le plus bel endroit de bivouac de ce trek !!!
(prendre de l'eau avant la remontée).
Tizi n’Aguelzim 31.087750, -7.941192 alt : 3 500 m
Tizi n'Tizikert : 31.103878, -7.941749 alt : 2 950 m


Jour 18 : Bivouac au Tizi n'Tizikert (2 950 m) - village Ait Souka (1860 m)

+900m - 3 heures
Descendre le très beau et raide sentier jusqu'à Imlil (hébergement abondant). J'ai dormi à Ait Souka, au dessus d'Imlil.


Jour 19: Ait Souka 1 860 m) - Tizi-n-Tamatert (2 300 m) - bivouac sous le Tizi n’Tachedirt (3 350 m) vers 3 000 m

+1150m 5 heures - 9 km entre Tizi n' Tanamert et Tacheddirt
Du village d'Ait Souka, on suit la piste qui mène à Tacheddirt, via le Tizi-n-Tamatert( 2 300 m) : large chemin carrossable (raccourci pour les mules et piétons sous le col, à la montée ). Peu avant Tacheddirt, remonter le vallon vers le Tizi n'Tacheddirt (3 350 m). On peut bivouaquer partout vers le ruisseau.


Jour 20 : bivouac ( 3 000 m) - Angour ( 3 590 m) - Oukaimeden (2 600 m)

+600m/-1000 m - 7 heures
Ascension de l'Angour (3 590 m) - hors sentier.
Attention ma trace GPS a été faite à posteriori et ne peut être utilisée avec précision pour cette ascension.
On rejoint le tizi n'Tacheddirt par un bon sentier. De là, c'est hors sentier jusqu'au sommet. On monte, au mieux, en direction NW. il a fallu mettre les mains sur 100 m, mais ce n'est ni vertigineux ni difficile. Du plateau à 3 570 m, rejoindre l'un des sommets (ou les deux...: altitude égale) Du sommet Sud, on est descendu au début par l'arête Ouest, puis on a plongé dans la face Nord au mieux. Ça passe un peu partout, on zigzague de banquettes en banquettes en évitant les barres rocheuses - prudence. Il est sans doute préférable de descendre intégralement l 'arête Ouest, plus esthétique. Du plateau, rejoindre le village de Oukaimeden.
Les mules rejoignent directement Oukaimeden par le Tizzi n'Eddi (2 920 m) ; très bon sentier muletier. J'ai indiqué sur ma carte le sentier le plus facile pour les mules, mais une montée directe de Tacheddirt vers le Tizzi n'Eddi, sans passer par les villages en dessous existe -demander aux villageois.
Tizzi n'Eddi : 31.172972, -7.850670 alt : 2 920 m.


Jour 21 : Oukaimeden - Marrakech : taxi collectif



Webographie :
Sur le site de MartinPierre :
Partie Haut Atlas Oriental
GTAM5 (Talmakant - Imlil) : descriptif et carte
Haute Route Gourza-Erdouz-Igdet : descriptif et carte
Partie Haut Atlas Central
Secteur Tazaghart-Afella-Angour : descriptif et carte
Secteur Tizi n’Aguelzim - Tizi n'Tizikert : descriptif et carte

Autres sources :
Descriptifs d'ascensions sur CamptoCamp :
Angour (tous itinéraires) et Arête SW

Bibliographie :
Hamish Brown - The High Atlas : Treks and Climbs on Morocco's Biggest and Best Mountains (Anglais)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top